Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 17:45

 

John-Abernethy--ministre-de-l-Eglise-d-Antrim-1703-1730.jpg Une première Eglise presbytérienne irlandaise se constitue en 1662 à Carrickfergus, dans le comté d’Antrim, sur la rive gauche du "lough" de Belfast. Mais au début du XVIIIème siècle, les ministres du culte doivent souscrire, lors de leur ordination, à la confession de foi dite de Westminster. L’aile libérale de l’Eglise s’y refusa et il y eut donc des réfractaires, des "non adhérents" (en anglais Non-Subscribings).

Ceux-ci considèrent que les articles de ce credo n’avaient pas tous un fondement biblique et rappellent "le droit sacré au jugement personnel", Dieu ayant doté l’homme de raison pour lui permettre, entre autres, de comprendre la foi et les Ecritures. En cette aube du Siècle des lumières, on appela leur courant "Lumière nouvelle". Ils étaient libéraux et tolérants. La scission fut momentanément évitée et l’Eglise presbytérienne d’Antrim fut officialisée en 1725 ; elle existe encore aujourd’hui.

Non-Subscribing--Henry-Montgomery.jpg Henry Montgomery joua un rôle important dans la tenue du synode de Munster.

Mais la polémique resurgit un siècle plus tard et de nouveaux réfractaires, en 1830, se réunissent dans le cadre d’un "synode remonstrant de l’Ulster" (RSU), ainsi appelé parce qu’ils faisaient des remontrances à leur Eglise. Dans les autres régions de l’Irlande, où le protestantisme resta très minoritaire, les presbytériens libéraux se réunissent dans le cadre du synode de Munster.

Finalement, l’Eglise presbytérienne d’Antrim, le synode remonstrant de l’Ulster et celui de Munster fusionnent en 1835 pour former une association qui deviendra une Eglise en 1910, la Non-Subscribing Presbyterian Church of Ireland (NSPCI) / l’Eglise presbytérienne non souscrivante d’Irlande.

Celle-ci comprend aujourd’hui 34 communautés, pour la plupart en Ulster ; 2 seulement sont en République d’Irlande. D’après George D. Cryssides ("The elements of unitarianism" 1998), l’Eglise compte 4 500 personnes (dont 3 700 adultes et 800 enfants) ... et certains, dit cet auteur, se considèrent comme unitariens. En fait, les spiritualités sont très proches entre protestants libéraux et unitariens.

A noter à ce propos qu’il existe une Ulster Christian Unitarian Association / une Association chrétienne unitarienne, basée à Greyabbey.

texte de présentation (en anglais) de David Steers sur le site de l'ELPN, traduit en français par Robert Serre, de l'association Evangile et Liberté.

L'Eglise presbytérienne non-souscrivante d'Irlande fait partie, avec l'Ulster Christian Unitarian Association, de la General Assembly of Unitarian and Free Christian Churches de la Grande-Bretagne, mise en place en 1926. Pour en savoir plus, voir le site de l'Eglise : http://www.nspresbyterian.org/

Partager cet article

Repost 0
Published by David Steers - dans ELPN (Europe)
commenter cet article

commentaires