Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 14:29

kivu_rdc_carte.jpgL’Est du Congo, notamment la province du Nord-Kivu, a été déstabilisée à la suite du génocide au Rwanda au cours duquel 800 000 Tutsis ont été tués en 1994. Ayant perdu la guerre civile au Rwanda, quelques 300 000 Hutus ont disparus dans les forêts de l’est du Congo. Il en resterait aujourd’hui quelque 100 000. Deux ans plus tard, en 1996, l’armée Rwandaise intervenait dans le Kivu à la recherche des génocidaires et – sans doute aussi – pour faire main basse sur les richesses minières du Kivu (lequel détient, entres autres richesses, entre 60 et 80 % des réserves mondiales de Coltan, minerai utilisé dans les industries électroniques).

 

Depuis, la violence sévit entre de multiples milices et les forces armées congolaises, lesquelles n’arrivent pas à rétablir l’ordre. Une force de paix de l’ONU * est également complètement dépassée par les évènements et ne peut que constater après coups les sévices (vols, pillages, viols) et les massacres des populations locales. Lorsque le président français, François Hollande, est venu à Kinshasa pour la clôture du sommet de la Francophonie (XIVe Conférence des chefs d’Etat, les 12-14 octobre 2012), il a promis l’appui de la France pour renforcer cette force de paix.
* La Mission de l'Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo, MONUC en sigle de 1999 au 30 juin 2010, et Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo, MONUSCO depuis le 1er juillet 2010, a été créée par la résolution 12792 du Conseil de sécurité en date du 30 novembre 1999.


Anecdote importante pour nos amis unitariens : à l’occasion de cette visite, Grégoire Bokungu, fondateur et président de Lisanga, a pu serrer la main de François Hollande et lui dire qu’il existait en RDC une communauté unitarienne francophone : « le sommet s'est bien passé et j'ai pu saluer le président français en lui serrant la main ; je lui ai signalé que nous étions une communauté francophone de chrétiens unitariens en RDC Congo : il a répondu « merci beaucoup, bon courage » (son message du 22 octobre)


Pour contacter et aider la communauté chrétienne unitarienne Lisanga, voici l’adresse électronique de Grégoire Bokungu ( lien).

 

Cet article a été traduit en italien par Giacomo Tessaro et publié sur le site de la Comunione Unitariana Italiana (CUI), le 25 octobre 2012, lien.

Repost 0
Published by Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 09:13

Une Journée unitarienne Pygmées de Kinshasa s'est tenue en date du 24 juillet 2011 dans la Salle des fêtes sise au 19, avenue Kitega, dans la commune de Barumbu, sous la présidence de Grégoire Bokungu, président-fondateur de Lisanga, qui en a fait le compte rendu suivant.


Après le mot de bienvenu du président de Lisanga, la journée a commencé avec des louanges à Dieu par des chants et danses traditionnelles pygmées, des chorales des enfants, femmes et hommes.
Une première prédication a été faite par Mme Bombo à partir du  texte biblique envoyé par J.-C Barbier : Mt 7,24-27 (parallèlement Lc 6, 47-49), dont voici le résumé "Nous Pygmées, avec Lisanga, nous mettons les paroles de Dieu en pratique ; nous sommes maintenant semblables à un homme prudent qui a bâti la maison sur le roc."
Puis l'allumage d'une bougie a été fait par Grégoire Bokungu, suivi par une deuxième prédication faite par Mme Charlotte Binga, cette fois-ci à partir  de Mt 12, 12-25 (parallèlement Mc 3, 23-30 et Lc 11, 17-23), également envoyé par J.-C. Barbier, et dont voici le résumé : "Nous, Pygmées, étions divisés, aujourd'hui par LISANGA, nous sommes unis comme un seul homme, devenus solidaires avec l'amour entre nous Pygmées"
La journée, commencée à 8h, a été clôturée à 18h 25 par Grégoire Bokungu.


pygmees_artisanat_congo_3.JPG


Le texte envoyé par Jean-Claude Barbier (à la demande de l'association Lisanga qui avait sollicité l'aide de l'AFCU)  s'appuyait sur des paroles de Jésus concernant la maison : elle doit être construite sur le roc et non sur le sable, et ses occupants ne doivent pas se quereller, sinon c'est la ruine assurée !

 

La maison solide de l’extérieur et de l’intérieur


Jésus prend souvent l'image de la maison que l'on construit. Il faut, dit-il, la construire sur le roc (sur le rocher, ou bien encore sur une hauteur) car si la pluie tombe et que la rivière devient un torrent, elle va tout emporter. Mt. 7, 24-27 (et parallèlement Lc 6, 47-49). Par là Jésus veut nous dire qu'il ne suffit pas d'écouter son enseignement, ses paroles, mais qu'il faut AUSSI les mettre en pratique. Le chrétien doit être honnête, vertueux, travailleur et dévoué à sa famille, à des amis, aux autres. Construire sa vie sur du solide et non pas sur du sable. Abandonnons nos mauvaises habitudes, nos défauts de caractère, afin que notre vie soit plus solide.
Transylvanie--blason.jpgLa bannière de l'Eglise unitarienne de Transylvanie, notre Eglise historique, représente précisément une colombe qui se pose sur un roc, sur un petit monticule.


Et puis, une fois que la famille a construit cette maison, fondée sur la morale, il faut qu'elle vive dans l'unité, car si ses membres se querellent, se disputent, la maison va tomber en ruine par manque d'entretien. Il faut donc que les membres de la famille se comportent bien (appliquer les règles morales), mais aussi que les personnes s'aiment selon le conseil de Jésus "aimez-vous les uns les autres". C'est ce que Jésus rappelle dans un autre enseignement : "Tout royaume divisé contre lui-même court à la ruine ; et nulle ville, nulle maison, divisée contre elle-même, ne saurait se maintenir" Mt. 12, 25 (avec parallèle dans Mc 3, 23-30 et Lc 11, 17-23).

Repost 0
Published by Grégoire Bokungu - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 07:27

Fulgence Ndagijimana, président de l'Assemblée des chrétiens unitariens du Burundi (ACUB), accompagné d'un Congolais, ont effectué une mission en RCD pour le compte de l'International Council of Unitarians and Universalists (ICUU) afin de rendre visite à  l'Association Lisanga ya bandimi na Nzambe. La mission s'est effectuée du samedi midi 30 avril au dimanche soir 1er mai 2011. Une réunion a eu lieu le dimanche après-midi avec le comité exécutif de Lisanga.

 

"La réunion a commencée par la salutation fraternelle et la présentation des 12 menbres du comité exécutif . Fulgence Ndagijimana a présenté l'objet de la mission en RDC : l'ICUU envoie une délégation pour nous rendre visite afin de progresser pour les autres étapes dans la relation avec cette instance. La rencontre s'est terminée par un cocktail et une prise de photos par Fulgence ; enfin, les salutations fraternelles. Commencée à 13h, la réunion a pris fin à 16 h " (Grégoire Bokungu, président fondateur de Lisanga).

 

lisanga_RDC_mission_ICUU_2011_bis.jpeg

Lisanga_RDC_mission_ICUU_2011.jpeg

au centre de la photo, debout en chemise blanche, Grégoire Bokungu ;

derrière lui, du côté des femmes, Fulgence Ndagijimana.

Repost 0
Published by Georges Bokungu - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 19:06

L'Eglise unitarienne de la République démocratique du Congo (RDC), "Lisanga ya bandimi na Nzambe ", se réjouit de la réussite des deux journées qu'elle vient d'organiser à Kinshasa, les 25-26 décembre 2010.


Les unitariens de la RDC ont montré que Dieu est amour : des fidèles sont venus de tous les coins du pays et ont participé par leurs cotisations tant financières que matérielles à l'organisation de ces journées.

 

Les prédications ont été tirées des bulletins de la Correspondance unitarienne  : " Le testament de Jésus selon l'évangéliste Jean " (n° 92, juin 2009, lien), et  " Les théologies chrétiennes libérales " (n° 85, novembre 2008, lien).

 

pygmees eglise unitarienne republique democratique congo

 

Deux chorales pygmées se sont produites, l'une composée d'enfants et l'autre d'adultes. Elles ont loué Dieu avec des chansons en langue twa  signifiant que Dieu est amour (en twa "Mbombiyanda Bolingo"). Des danseurs en tenue de raphia ont dansé.


Les unitariens du Congo RDC ont ainsi loué Dieu et prié pour que que l'année 2011 soit une année d'amour entre les unitariens ; ils ont demandé à Dieu de bénir tous les unitariens du monde et toute personne de bonne volonté.

 

Grégoire Bokungu, président fondateur de l'Eglise.

Repost 0
Published by Grégoire Bokungu - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 08:36

Lisanga.jpgFondée en novembre 2007 par Grégoire Bokungu, l'association chrétienne unitarienne Lisanga ya bandimi na Nzambe s'est rapidement organisée et s'affirme désormais comme Eglise ( lien). Elle regroupe des populations diverses, dont des Pygmées.  La participation de ceux-ci a été facilitée du fait que G. Bokungu est par ailleurs animateur d'une Ong en faveur de ces populations. Lors de la fête nationale des parents, fériée, chaque 1er août en RD Congo, l'Eglise a loué un local à Kinshasa. Cette date coïncidant avec le culte du mois d'août de l'Eglise unitarienne francophone (EUf), la célébration congolaise a donné lieu à une participation à ce culte (lien).

 

Avec le culte unitarien, plus que dans d'autres Eglises, les Pygmées pourront sans nul doute s'exprimer en toute liberté et fraternité, avec leur propre culture.

Repost 0
Published by Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 17:30

L’ Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) et le Conseil des unitariens et universalistes français,  à Grégoire Bokungu et à l’Eglise unitarienne de la République démocratique du Congo, "Lisanga ya bandimi na Nzambe", le 12 juillet 2010

 

Cher Grégoire, Cher Sœurs et Frères

 

C'est avec émotion que nous avons appris l’accident qui est survenu le 2 juillet au village de Sange et ses conséquences dramatiques (lien).

 

Par ce message, nous voulons vous faire savoir, au nom de l’AFCU dont votre Eglise est membre et du CUUF, notre sympathie et notre solidarité avec toutes les victimes et tous ceux qui comptent un proche tué ou grièvement blessé. Nos pensées et nos prières s’adressent à tous, tout particulièrement à nos frères et sœurs de l’Eglise unitarienne de la République démocratique du Congo, "Lisanga ya bandimi na Nzambe".

 

Régis Pluchet, secrétaire général de l’AFCU

Grégoire Maury, président du CUUF

 

 

Georges Bokungou, message du 21 juillet 2010 - " Nous voici à la fin de nos cotisations dont nous avons recolter auprès de nos membres une somme de 1 678 dollars américains pour aider nos membres en souffrance dans le Nord Kivu au village Sange. Nous vous demandons de prier beaucoup pour notre communauté de la RD Congo"

Repost 0
Published by AFCU et CUUF - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 20:01

Grâce à l'Ong en faveur des populations Pygmées de la République démocratique du Congo (RDC), ces populations commencent à connaître l'Eglise unitarienne de leur pays "Lisanga ya Bandimi Na Nzambe". Jésus deviendra-t-il pour eux un grand frère ou comme un ancêtre bienveillant qui nous réunit tous ? Voici une réunion d'information organisée par l'Ong fondée et animée par Grégoire Bokoungou où l'existence de cette Eglise a été évoquée

 

Pygmees RDC assistance-au-culte 1

Pygmees RDC assistance-au-culte 2Pygmees_RDC_assistance-au-culte_3.JPG

 

  Pygmees_RDC_assistance-au-culte_4.JPGPygmees_RDC_assistance-au-culte_5.JPG

 

L'Eglise unitarienne a remercié les unitariens français qui leur ont envoyé une aide financière de 560 euros en ces termes : "banto bauma baonsabela leiso wante ba falanse baotokabya la baumba ntsinea isauma toyike,toyakae benseso" - ce qui veut dire en français : "Les unitariens français nous ont beaucoup aidés, nous les remercions pour leurs dons" (courriel adressé à l'AFCU le 7 juin 2010 par Grégoire Bokoungou)

Repost 0
Published by Grégoire Bokungu - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 10:36

pygmees_artisanat_congo_20.JPG

C'est le titre d'un groupe sur Facebook que Jean-Claude Barbier vient d'ouvrir sur Facebook. Pour ceux qui ont déjà une page dans cet espace, taper tout simplement "pygmées" dans le moteur de recherche (lien pour Facebook).

 

Ce groupe entend faire connaître des filières en faveur de ces populations qui sont basées sur des relations concrètes, interpersonnelles, vécues, et qui peuvent ainsi acheminer plus directement des aides sans passer par les méandres des grosses organisations humanitaires ou internationales (mais celles-ci ont toute leur importance bien entendu). Il s'agit d'ajouter la cavalerie légère à la cavalerie lourde ! C'est donc un complément.

 

C'est aussi la redécouverte de la relation caritative, plus ciblée, plus satisfaisante pour le suivi car elle s'inscrit dans une relation entre personnes qui se connaissent.

 

Grâce à notre partenariat avec l'Eglise unitarienne de la République démocratique du Congo "Lisanga ya bandimi na Nzambe", nous sommes à même de proposer une filière concrète (lien ). N'hésitez pas à l'utiliser et à la faire connaître !

Repost 0
Published by Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 12:02

La République démocratique du Congo (RDC), ex Zaïre, dont la capitale est Kinshasa, connaît la guerre civile dans sa partie Est, en contact avec l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi, avec ingérence de milices armées. Les populations civiles trinquent et, parmi elles, les Pygmées sont les plus vulnérables : populations déplacées (1), vulnérables aux maladies car fragilisées par la malnutrition (2), femmes violées par les miliciens (3), manque d’argent pour acheter des médicaments et suivre des traitements (4), etc. L’Eglise est fréquemment endeuillées : elle a enterré deux de ses membres en septembre 2009 (message du 29 de ce mois), etc.


(1) Suite aux guerres, le pays est dans une situation dramatique avec des populations déplacées : 321.000 personnes dans la province Orientale, 168.183 en Ituri, 1.131.568 au Nord-Kivu et 603.520 au Sud Kivu (situation octobre 2009). Dans la province de l’Equateur, l’Eglise unitarienne a eu 42 de ses membres qui ont été ainsi chassés de leurs territoires (message du 18 mars 2010).
(2) notamment le paludisme et les maladies pulmonaires, mais aussi maintenant le sida, l’alcoolisme, etc.
(3) dont 8 membres de l’Eglise (message du 18 mars 2010)
(4) message du 18 mars 2010.

 

pygmees_artisanat_congo_11.JPG
Les populations Pygmées nous apportent leur savoir faire en forêt, leur art de la cueillette et de la chasse, la préservation des ressources forestières, leur connaissance des plantes médicinales, leur connivence avec les animaux, leur apiculture avec les abeilles locales, leur vannerie de qualité, leurs sculptures sur bois, leurs talents musicaux et chorégraphiques. Egalement leur intelligence : ils sont déjà un certain nombre dans les instituts de niveau secondaire et universitaire.


Nombre d’entre eux ont opté pour l’Eglise unitarienne car celle-ci respecte leur façon de prier Dieu et leurs coutumes. Ils s’y sentent à l’aise, sans encadrement contraignant, mais au contraire ils y sont encouragés dans leur propre expression. Ils rendent culte à Dieu et aiment la compagnie spirituelle de Jésus. Ils sont tolérants et soucieux de leur liberté et de celle d’autrui. Ils se sont appropriés cette Eglise qui leur convient.


Ces chrétiens unitariens congolais de RDC, organisés en Eglise unitarienne « Lisanga ya bandimi na Nzambe » dans toutes les provinces où il y a des Pygmées, sont partenaires de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) – le site de cette association (sur lequel vous êtes) héberge d’ailleurs le leur (lien). Leur président, Grégoire Bokungu, est membre du conseil d’administration de l’AFCU et membre du conseil de l’Eglise unitarienne francophone (EUfr). C’est dans le cadre de cette Eglise francophone qu’un programme a été mise sur place afin d’aider les étudiants pygmées (lien )


Sur décision de son bureau, l’AFCU a débloqué 500 euros pour aider les Pygmées de RD Congo, mais cela reste bien insuffisant par rapport aux besoins ! Nous vous demandons de joindre votre contribution à la nôtre. Les chèques français sont à envoyer à Jean-Claude Barbier (1) et les contributions en dollars américains à Christiane Geisler (2). Voir les adresses sur le site de l’EUfr (lien )


(1) membre de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU), fondateur de l’Eglise unitarienne francophone (EUfr).
(2) membre de l’Eglise unitarienne-universaliste de Philadelphie (aux Etats-Unis), membre du conseil de l’EUfr


Un grand merci pour ce que vous pourrez faire pour ces populations industrieuses mais qui ont besoin d’aide pour s’en sortir. Les unitariens français vous proposent une filière assurée, concrète, garantie pour leur venir en aide en ce moment particulièrement difficile de leur histoire. Leur site (ici hébergé) rendra compte de l’utilisation des fonds qu’ils auront reçus.


Repost 0
Published by Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 09:06


Ce lundi 26 janvier 09, le comité d'accueil de Lisanga ya bandimi na Nzambe (RD Congo) a accueilli à Kinshasa, Alain Patrice Yengué, fondateur et président de l’Assemblée des chrétiens unitariens du Congo (ACUC), au milieu de la photo, accompagnée de Mme Clarisse Peya, unitarienne de la toute première heure.

L’accueil s’est fait au Beach de Kinshasa. Grégoire Bokungu, fondateur et président de Lisanga, est venu en compagnie de Mme Pascaline Bayala, Bernard Boteko (capitaine de l'armée), et le chauffeur, tous membres de Lisanga ya bandimi na nzambe, accueillir les arrivants, avec la voiture personnelle d’Emmanuel Bolunga (cadre des services de Sécurité sociale et membre de Lisanga). Puis dans un hôtel de la ville où une réunion s’est tenue de 17 h 30 à 20 h 45.

Les échanges ont surtout portés sur l’organisation du culte. Alain Patrice Yengué a fait part de l’expérience de l’ACUC et Mme Hubertine Bokosa, de celle de Lisanga. Il a été décidé de jumeler les deux associations et d’organiser deux rencontres par an, l’une à Brazzaville et l’autre à Kinshasa.

Cette rencontre s'est faite à l'occasion d'une visite privée d'Alain Patrice Yengué et de Mme Clarisse Peya à Kinshasa.

Repost 0
Published by d'après Alain Patrice Yengué - dans Lisanga (Congo RDC)
commenter cet article