Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 15:22

Carte linguistique vue sur le site " Autour du Brahmapoutre ".
MK (en rouge) = groupe mon-khmer, TB = groupe tibéto-birman
http://www.vjf.cnrs.fr/brahmaputra/public/3Approches.html

 

Les Khasi représentent une couche de populations très anciennes : leur parler appartient en effet aux langues mon-khmer, alors que leurs voisins (y compris les Garo) sont tibéto-birmans, donc d'une strate plus récente. L’assamais, parlé dans l’Etat d’Assam, comme le bengale parlé au Bangladesh, sont quant à eux des langues indo-aryennes, groupe linguistique encore plus récent.

Autre indice de leur ancienneté : leur système matrilinéaire qu’ils partagent avec leurs voisins Garo et Jaintia.

On trouve très souvent des mégalithes en pays khasi, isolés ou plus souvent en groupes, avec à la fois des pierres dressées et des tables. Le plus connu et le plus impressionnant de ces ensembles est celui de Nartiang. Ces sites préhistoriques sont mis à profit par les populations locales comme lieux de rassemblement pour les marchés de campagne, les pierres servant alors de sièges. Photo de François Jacquesson (CNRS-LACITO, 2006).

Une communauté unitarienne de 10 000 personnes existe en pays khasi

 

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Khasi Unitarian (Inde)
commenter cet article
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 11:55
 

 Carte physique du Nord-Est de l’Inde (au nord du Bangladesh) vue sur le site de Brahmaputra Studies / Autour du Brahmapoutre. En rouge, terrains de recherche de chercheurs anglophones, francophones et nationaux. http://www.vjf.cnrs.fr/brahmaputra

 

Les populations kashi occupent les " Khasi Hills " dans l’Etat indien du Meghalaya, dans la partie Nord-Est de l’Inde, aux confins de ce pays avec le Tibet et la Birmanie, dans un angle étroit entre l’Himalaya et les montagnes birmanes qui correspond à la vallée du Brahmapoutre (lequel fleuve va se jeter dans le golfe du Bengale après avoir rencontré le Gange).

Dans cet ensemble déterminé par l’utilisation de versants et de la plaine inondable du grand fleuve, en plus zigzaguant dans sa plaine alluvionnaire au gré du climat, les Khasi occupent une chaîne de collines qu’ils partagent avec les Garo, à l’ouest, et les Jaintia, à l’est. Ces trois ethnies cohabitent au sein d’un même Etat, celui du Meghalaya.

Cet ensemble montagneux culmine au pic Shillong, au coeur du pays khasi, à près de 2 000 mètres d'altitude (exactement 1965 m). La ville de Shillong elle-même, qui fut capitale de l'Assam britannique et maintenant capitale du Meghalaya, est dominée par une colline de 1 496 m. d'altitude.



carte vue sur le site de Wikipedia, http://fr.wikipedia.org/wiki/Meghalaya

 
Une communauté unitarienne de 10 000 personnes existe en pays khasi
Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Khasi Unitarian (Inde)
commenter cet article
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 17:09

Brington Mylliemngap, secrétaire général de la communauté unitarienne des Khasi Hills * (au Nord-Est de l’Inde) est mort récemment de façon sereine et entouré par sa famille. Bah* Bring, apportait une dignité discrète à tout ce qu’il faisait et une présence chaleureuse dans les réunions de l’International Council of unitarians and universalists (ICUU).

* soit environ 10 000 personnes

* appellation affectueuse compte tenu de son âge et de sa sagesse

 
Brington Mylliemngap en avion pour se rendre à la rencontre internationale de l'ICUU à Oberwesel, en Allemagne, en novembre 2007 (voir notre rubrique "ICUU").

Brington Mylliemngap, est né en 1936. Il a obtenu son baccalauréat de l’université de Guwahati en 1960. D’un début modeste au service de l’Etat du Meghalaya, et après avoir effectué diverses fonctions, il a pris sa retraite comme secrétaire adjoint du service de développement rural et communautaire de cet Etat. Il a été aussi secrétaire du conseil d’administration de la compagnie publique d’électricité.

Particulièrement actif au sein de sa communauté unitarienne locale, à partir de 1980, il y assuma diverses tâches (secrétariat du comité consultatif, du comité du service social et du comité de la bibliothèque). Au niveau de son Etat, il fut membre du comité financier, puis secrétaire général de la Khasi Unitarian Union jusqu’à sa mort. Son Eglise locale, à Madan Laban, Shillong, lui a décerné le prix d’honneur pour toute une vie de dévouement en faveur de la foi unitarienne, le 18 septembre 2007, lorsque l’Union célébra les 120 ans de son histoire.

Brington Mylliemngap  était aussi associé à de nombreuses écoles et collèges dans la ville aussi bien que des Ongs. Homme d’une voix sage, il était présent à tous les secteurs de la communauté. Son implication à titre volontaire auprès du centre rural de Kharang, dans les centres sportifs et culturels était remarquable. Il était aussi président de son clan. Il a joué un rôle important pour amener le gouvernement local à déclarer le 18 septembre, jour du fondateur* de la communauté unitarienne en pays khasi, un jour férié.

* Hajom Kissor Singh, en 1887

Homme calme, il est mort comme il a vécu. Il passa à l’autre vie supérieure en quelques secondes seulement. Il était aimé et respecté de tous. Tout le monde dans le voisinage l’appelait affectueusement " oncle ", y compris ceux de sa génération. Il était père non seulement de ses trois enfants mais aussi de centaines d’orphelins qui se tournaient vers lui en temps difficiles. Il était d’un si bon cœur que tous ceux qui venaient le voir ne partaient jamais les mains vides.

Un prêtre catholique qui le connaissait bien, après avoir offert une prière sur sa dépouille mortelle, nous a dit ceci : " chaque fois que j’entends parler de l’unitarisme, je l’associe avec un seul homme et cet homme est Brington Mylliemngap. Il a bien vécu sa vie, était pieux et dévot, ouvert d’esprit, et il est mort pour la cause de la foi qu’il a tant aimée et qu’il a fièrement annoncée au monde et, maintenant, il est dans la maison de Dieu. Tout entier dévoué aux autres, il ne s’est jamais plaint de la maladie qui lentement consumait ses organes vitaux. Il travaillait sans relâche de 6 h du matin jusque tard dans la nuit et il a toujours eu le temps pour les autres et pour sa famille. Je le salue ".

Message de Mukhim et Pearl Greene Marbaniang à l’ICUU, traduit en français par Fulgence Ndagijimana (président de l’Assemblée des chrétiens unitariens du Burundi).

Les chrétiens unitariens francophones d'Europe et d'Afrique noire présentent leurs condoléances à la famille du défunt et à toute la communauté unitarienne khasi et les assurent de leur fraternelle solidarité.

Repost 0
Published by Mukhim et Pearl Greene Marbaniang - dans Khasi Unitarian (Inde)
commenter cet article
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 09:34

Des chrétiens inclusifs, luttant contre toute discrimination au sein des Eglises, entre autres vis-à-vis des homosexuels, etc., organisent chaque année un Carrefour national. Pour information, voir leur site  http://cci.blogspirit.com/


Carrefour-de-chr-tiens-inclusifs--montpellier_toulouse_2005.jpg

Jean Vilbas, l'un des animateurs de ces carrefours, vient de nous envoyer ce message :

Chère Brenda, cher Jean-Claude, cher Patrick, Voici les salutations que l'Association des amis du Carrefour de Chrétiens Inclusifs adresse à celles et ceux qui participent à vos rassemblements de début mai ! Quelle joie ce sera de prier les uns pour les autres ! Jean.

Il s'ajoute à ceux, précédents, des chrétiens unitariens et de EnArc-en-ciel, déjà mis en ligne sur ce site.

Cher(e)s ami(e)s,

Notre 7e Carrefour de Chrétiens Inclusifs se déroule à Villebon-sur-Yvette, en région parisienne, du 1er au 4 mai 2008.

Nos routes ne se croiseront pas à ce carrefour mais nous nous réjouissons de vous savoir sur un même chemin au sein du Forum européen des groupes chrétiens lgbt, d’ENArc-en-ciel et de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens  !

Nous voyons aussi comme un clin d’œil de Dieu, au delà des commodités du calendrier, que nous ayons choisi le même long week-end pour prendre un temps de pause, de réflexion et de partage. Un petit clin d’œil qui nous rappelle aux uns et autres que nous ne sommes pas seuls à œuvrer pour que toute l’Eglise redécouvre cette radicale hospitalité au nom de Jésus que nous appelons inclusivité.

" Accueillez-vous les uns les autres comme Christ vous a accueillis " (Romains 15 : 7) : voici l’appel auquel nous voulons répondre et aussi faire entendre.

Quelle joie de nous accueillir les uns les autres dans ces moments de prière qui nous uniront de Villebon-sur-Yvette à Westerland et de St-Albans à Nantes !

Nous vous souhaitons dès avant un moment de retraite béni par des échanges riches et fructueux, nourri par celui dont la Parole donne vie et dont l’Esprit est souffle de liberté !

Fraternellement en Jésus de Nazareth,
Les amis du Carrefour de Chrétiens Inclusifs
Brigitte, Jean, Jean-Marc, Marina, Stéphane, Théo, Thierry

Repost 0
Published by les chrétiens inclusifs en Carrefour - dans les semaines unitariennes de Nantes
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 17:12

Sur le plan économique, il s’oppose au protectionnisme en considérant que la libre circulation des marchandises et des services favorise un développement généralisé des uns et des autres, de part et d’autre des frontières. Il ne faut pas confondre le libéralisme avec le système économique lui même (capitalisme, capitalisme d’Etat, secteur coopératif / associatif, etc.).

Sur le plan politique
, le libéralisme peut admettre une intervention de l’Etat pour aider temporairement au fonctionnement du marché par exemple en cas de dysfonctionnement, mais il est en ce domaine minimaliste contrairement aux partisans de l’Etat providence qui doit s’occuper de tout. Les ultra-libéraux se situent à l’extrême et ne veulent pas de modération à la mondialisation des échanges.

Les libéraux se situent volontiers à Droite, mais ce n’est pas toujours le cas. Au Canada, par exemple, ils entrent dans des alliances politiques avec des partis qu’on peut considérer comme constitutifs d’une Gauche.

Appliqué aux religions
, le terme libéral s’oppose aux orthodoxies, lesquelles sont soucieuses de rappeler les dogmes (chez les catholiques), les professions de foi (chez les protestants). Le mouvement libéral est apparu au XVIIè siècle lorsque des pasteurs anglicans ou congrégationalistes refusèrent de souscrire à une confession de foi, laquelle était exigée lors de leur recrutement, en arguant que la liberté de conscience devait être respectée lors de la lecture en conscience de la Bible, de sa compréhension et des prêches en découlant.

Aux XIXè siècle, les protestants libéraux s’opposèrent aux " orthodoxes " de leur religion en acceptant le pluralisme théologique et en relativisant les expressions de la foi dont la forme est assurément liée à une culture et à une époque – et qui peuvent donc être reformulées à tout instant et sous d’autres cieux. Cette adaptabilité culturelle de la foi définit la contextualisation (chez les protestants) et l’inculturation (chez les catholiques).

Le protestantisme libéral, en se définissant, a servi de modèle à des courants au sein d’autres religions. On peut ainsi parler de juifs libéraux, de catholiques libéraux (par exemple pour les mouvements réunis au sein de la Fédération des réseaux des parvis). Au sein de l’islam moderne, ce sont les musulmans qui prônent la laïcité qui correspondent à cette dynamique.

Lire " le libéralisme évangélique " par Vincens Hubac (pasteur de l'Eglise réformée de France du Foyer de l’âme, à Paris), dans Evangile et Liberté, n° 214, décembre 2007, pp. 2-3

1 – la raison au service de la foi pour en dégager l’essentiel ; comprendre ce que l’on croit

2 –s’appuyer sur la Bible mais après en avoir fait une lecture critique des textes

3 – la valorisation de l’expérience personnelle de la foi

4 – les dogmes et les doctrines passent après la Parole de Dieu et l’expérience

5 – l’Eglise institutionnelle et les sacrements ont un rôle secondaire

6 – Dieu est souvent défini par l’Amour et l’Esprit

7 – l’universalisme : la grâce est accordée aux hommes quels qu’ils soient

8 – l’accent est mis sur l’enseignement de Jésus plus que sur sa personne ; rejet de l’interprétation expiatoire de sa mort

9 – l’optimisme anthropologique et la confiance en la liberté de l’homme.

10 - un christianisme ouvert à tous les autres courants religieux ou philosophiques ; c’est un humanisme. 


 C’est surtout la liberté de penser et de croire, pouvant aller jusqu’à la reconnaissance d’un christianisme athée * , qui caractérise ce courant chrétien. Etat d’esprit moderne, manière d’être s’inscrivant contre toute forme de pensée unique, de manipulation, le libéralisme s’inscrit aujourd’hui dans l’actualité, peut-être aussi dans l’urgence " (p. 3).
* des agnostiques, voire des athées, qui s’intéressent à Jésus (lequel, dans ce cas, n’est pas Dieu incarné).

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans le vocabulaire religieux
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 15:21

communion-avec-le-pain-et-le-vin--la-C-ne-entre-femmes.gif


L'AFERT * a été fondée en 1985 à Magliaso, en Suisse, par 80 théologiennes de différents pays d'Europe. Son but est de promouvoir la recherche des femmes en théologie.

* European Society of Women in Theological Research (ESWTR),
Association européenne de femmes pour la recherche théologique (AFERT)

Ses objectifs sont de :

Former un réseau de soutien professionnel et de créativité intellectuelle, spirituelle.

Permettre à des chercheuses de travailler sur des thèmes communs, de confronter leurs travaux et de les diffuser

Soutenir les femmes dans leurs efforts pour obtenir des grades universitaires en théologie

Encourager des théologiennes à enseigner à un niveau universitaire.

Tous les deux ans, un Congrès est organisé. Le dernier à eu lieu à Naples en 2007 et a eu pour thème : " Comment devenir communauté vivante dans la famille, la société, l’Eglise ". Le prochain aura pour thème : " Le combat avec Dieu ". Il aura lieu en Angleterre en août 2009.

En France, un petit groupe se réunit 2 fois par an, pour partager les résultats de ses travaux et préparer le congrès européen.

Contact : Michèle Jeunet,
jeunet.michele@wanadoo.fr

Repost 0
Published by Michèle Jeunet - dans PARVIS (France)
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 07:55
par Ralph Waldo Emerson, 1802-1882), mis en musique par Alexander Ewing (1830-1895) ; 
reproduit dans " Uni-Worship : a song and service book " édité par Richard Boeke, p. 30 ; 
traduit en français par Jean-Claude Barbier, janvier 08.


We sing of golden mornings,Ralph-Waldo-Emerson.gif
we sing of sparkling seas,
of fen lands, valleys, mountains,
and stately forest trees.

Nous chantons des matins d'or ; 
nous chantons les mers étincelantes, 
les marais, les vallées, les montagnes 
et les majestueux arbres des forêts.

We sing of flashing sunshine
and life-bestowing rain,
of birds among the branches,
and springtime come again.

Nous chantons le soleil brillant
et la pluie qui donne la vie,
les oiseaux parmi les branches
et le printemps qui vient de nouveau.

We sing the heart courageous,
The youthful, eager mind ;
We sing of hopes undaunted,
Of friendly ways and kind.

Nous chantons le coeur courageux,
Le plein de jeunesse, l’esprit ardent,
Nous chantons les espoirs inébranlables,
les voies de l’amitié et celles qui lui ressemble.

We sing the roses waiting
Beneath the deep-piled snow ;
We sing, when night is darkest,
The day’s returning glow.

Nous chantons les roses qui nous attendent
enfouies sous la neige profonde.
Nous chantons, lorsque la nuit est la plus noire,
l’incandescence du jour qui revient.

Repost 0
Published by Ralph Waldo Emerson - dans nos chants et prières
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 07:47
undefinedRumi (1207-1273), paroles adaptées et musique de Lynn Adair Ungar (1963), reproduit dans " Uni-Worship : a song and service book " édité par Richard Boeke, p. 20 ; traduit en français par Jean-Claude Barbier, janvier 08.


Come, come, whoever you are, 
wanderer, worshiper, lover of leaving. 
Ours is no caravan of despair. 
Come, yet again come.

Venez, venez, qui que vous soyez, 
vagabonds, dévots, amants des adieux. 
Notre caravane n’est pas celle du désespoir.
Venez, venez encore une fois.


Repost 0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 07:42

rose--amitie-entente-sur-Over-blog-copie-1.jpgpar Carolyn McDade (1935), publié en 1976 par Surtsey Publications Co ; reproduit dans " Uni-Worship : a song and service book " édité par Richard Boeke, p. 14 ; traduit en français par Jean-Claude Barbier, janvier 08.



Come, sing a song with me (ter), 
that I might know your mind.
And I’ll bring you hope when hope is hard to find,
And I’ll bring a song of love and a rose in the winter time.

Venez et chantez une chanson avec moi (ter),
que je puisse connaître vos sentiments.
Et je vous apporterai l'espoir lorsque l'espérance est dure à trouver,
Et puis j'apporterai une chanson d'amour et une rose en temps d'hiver.

Come, dream a dream with me (ter)
Come, walk in rain with me (ter)
Come, share a rose with me (ter)

Venez et faites un rêve avec moi (ter)
Venez et marchez sous la pluie avec moi (ter)
Venez et partagez une rose avec moi (ter)

Repost 0
Published by Carolyne McDade - dans nos chants et prières
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 07:29
undefinedpar Carolyn McDade (1935), publié en 1981 par l’auteur ; reproduit dans " Uni-Worship : a song and service book " édité par Richard Boeke, p. 15 ; Chanté par la chorale de l’Eglise unitarienne All Souls (Washington), 2005 ; traduit par Jean-Claude Barbier, janvier 08.

C. McDade écrivit cet hymne en un moment de frustration, lorsque toutes les voix individuelles et les organisations pensaient que rien de bon n’arriverait en ce monde. Elle dit alors : "je n’ai pas écrit ce chant … j’ai seulement prié pour qu’il vienne"  / In a moment of frustration that with all the protests and organizing things didn’t seem to get any better in the world. She says " I didn’t write the song … I prayed it into being ".

Spirit of Life, come into me.
Sing in my heart all the stirrings of compassion.
Blow in the wind, rise in the sea ;
Move in the hand, giving life the shape of justice.
Roots hold me close, wings set me free ;
Spirit of Life, come to me, come to me

Esprit de Vie, viens en moi.
Chante en mon cœur en y attisant la compassion.
Par coups de vent, par mer qui se dresse,
Par œuvre des mains, redonnes vie à la Justice.
Les racines m’enserrent, mais les ailes me rendent libre.
Esprit de Vie, viens vers moi, viens vers moi.
Repost 0
Published by Caroline McDade - dans nos chants et prières
commenter cet article