Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 18:44

La paroisse catholique du Saint-Curé-d'Ars à Bruxelles (lien), propose cette prière pour le dimanche 12 août 2012, sur le thème « Manger Jésus ou se nourrir de lui ? »


Notre communauté continue la lecture du chapitre 6 de l'évangile de Jean. Nous voulons te remercier, Dieu, force d'Amour, de nous avoir donné Jésus pour nourrir notre confiance dans la vie éternelle, c'est-à-dire pleine et féconde.

Nous te remercions pour toutes celles et ceux qui ont reconnu sa présence et ton don dans le pain rompu et partagé, pour toutes celles et ceux qui ont trouvé sens et pris goût à la vie en accueillant Jésus et sa bonne nouvelle, qui lui ont fait place dans leur vie et l'ont accueilli dans leur cœur.

Merci pour les disciples d'aujourd'hui qui donnent encore leur vie comme Jésus pour soutenir, encourager et donner vie aux faibles : malades, infirmes, affamés, étrangers, emprisonnés et sans savoirs ni pouvoirs.

C'est en commune union avec eux que nous voulons te chanter le Sanctus.


communion-avec-le-pain-et-le-v-Sina---Sainte-Catherine-5e68.jpgComment reconnaître et accepter que le pain de Dieu, la nourriture qu'Il nous donne, soit à portée de main et de voix ? Comment ne pas avoir un haut le cœur quand il s'agit de reconnaître la nourriture qu'est Jésus dans nos sœurs et frères appauvris, marqués par l'ignorance, la maladie et le péché même. Pourtant l'appel de Jésus est clair : « Donnez leur vous-même à manger. » A sa suite, nous devons devenir bonne nouvelle, nourriture, prise en charge, soins et amitié pour les pauvres d'aujourd'hui être pour eux et reconnaître en eux la présence nourrissante de Jésus.


Tous : C'est en souvenir du don que Jésus nous fait de lui-même que, ce jour, nous prenons le pain, le bénissons, le rompons et nous le donnons les uns aux autres: " Prenez et mangez. C'est ma personne qui vous est donnée totalement". Ensuite, Jésus prit la coupe de vin, la bénit et nous la donna en disant : « Prenez et buvez. Cette coupe annonce mon sang versé pour vous et pour tous afin de créer pour toujours un nouveau pacte d'amitié basé sur le pardon mutuel. Faites cela comme moi. »


Anamnèse - Chaque fois que nous rompons le pain et buvons à la coupe, nous rappelons que Jésus est nourriture de vie pleine et féconde et que nous devenons nourriture à sa suite pour les vivants d'aujourd'hui.

Donne-nous, Dieu Amour, l'Esprit qui a animé ton fils Jésus, que nous puissions à notre tour susciter amitié, pardon et enthousiasme pour rendre plus humaines nos vies et nos sociétés. Que nous puissions mettre l'argent au service de l'homme, que nous acceptions les changements nécessaires dans nos sociétés et dans nos communautés de disciples, afin que nous soyons les témoins fidèles de la bonté et du pardon de Dieu !


Tous : Par Jésus, avec lui et en lui, te soient rendus, Père très aimant, dans l'unité de l'Esprit, toute paix et toute joie !

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri Sole - dans nos chants et prières
commenter cet article

commentaires