Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 10:27

Le dimanche 21 août, lors de l’inauguration à Bujumbura, au quartier Musama, dans la commune de banlieue de Kanyosha, d’une église unitarienne construite en dur (la première du pays) à l'initiative de l'Assemblée des chrétiens unitariens du Burundi (ACUB) ( lien), a eu lieu l’ordination du pasteur Fulgence Ndagijimana, fondateur (en 2002) et président de l’ACUB.

 

burundi_inauguration_lieu-de_culte_DSCN3101.JPG

 

L’imposition des mains chez les unitariens est le signe d’un accompagnement spirituel. Il ne s’agit pas d’un sacrement comme dans les traditions catholiques et orthodoxes. Alors que dans ces traditions, l’ordonnant se place devant le postulant, chez les unitariens ceux qui font le geste de l’accompagnement sont derrière ou à côté et étendent une main sur la tête du postulant *. Plusieurs, pasteurs et laïcs du conseil presbytéral ou synodal, font ensemble ce geste et pas seulement un supérieur hiérarchique. Voir par exemple l’ordination de l’Italien Roberto Rosso à Copenhague, le dimanche 16 novembre 2008 (l ien). Ici, pour Fulgence Ndagijimana : le président de sa congrégation, Cassius Shirembere, la révérende Jill McAllister, ministre à l’Eglise San Jose People’s Church à Kalamazoo dans l’Etat du Michigan, et Harry Seymour, membre de la Société unitarienne-universaliste de Ridgewood, dans le New-Jersey (N.J).
 
* Mais notre Eglise historique de Transylvanie (datant de 1568) ayant un évêque comme chef spirituel, elle reprend la tradition protestante luthérienne (donc épiscopale) où c’est l’évêque qui impose les mains, mais il est alors accompagné par les membres du conseil synodal. Voir par exemple l’ordination du révérend Balint Benczé di Ferenc comme nouvel évêque de Transylvanie, ordonné par son prédécesseur, le révérend Arpad Szabo, le 5 décembre 2008 (lien)


burundi inauguration lieu-de culte DSCN3107burundi_inauguration_lieu-de_culte_DSCN3126.JPG 

 

Ensuite, la révérende Jill McAllister, en sa qualité de ministre du culte, a mis l'étole pastorale autour du cou de son nouveau confrère, désormais habilité officiellement à enseigner sa communauté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Assemblée des chrétiens unitariens du Burundi - dans ACUB (Burundi)
commenter cet article

commentaires