Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 03:14

Je me suis intéressé aux écomusées étasuniens et j'ai découvert, sur le Net, Old Sturbridge, un village en Nouvelle Angleterre. Il rassemble des édifices des années 1790 à 1840, une période qui a vu s'épanouir les dénominations en Nouvelle-Angleterre après la séparation des Eglises et des Etats.

 

Meeting-house-old_sturbridge.jpgL'écomusée dispose d'une "meeting house" (maison de réunion) baptiste du nord et d'une "meeting house" quaker. Je pensais ce terme de "meeting house" réservé aux seuls quakers, mais le site explique que les Néo-Anglais appelaient souvent les lieux de culte de cette façon le terme church" (Eglise) étant utilisé pour désigner la communauté ecclésiale. En français, on écrit "église" avec une minuscule pour le bâtiment et "Eglise" avec une majuscule pour la communauté.

 

reconstitution d'une "metting house" à Old Sturbridge

 

Comme les fidèles d'autres dénominations protestantes de cette époque, des unitariens et des universalistes appelaient leurs lieux de cultes "meeting houses". Cet usage semble exister aussi en Grande-Bretagne.

 

A l'instar des quakers de la "Société religieuse des amis" ou des humanistes religieux des "sociétés éthiques", des unitariens-universalistes appellent simplement leurs congrégations "sociétés". Dans le cadre de l'unitarisme-universalisme, une nouvelle religion libérale qui n'est pas spécifiquement chrétienne, le terme Church est largement conservé, mais il arrive souvent que des fidèles appellent leurs congrégations "sociétés", leurs lieux de réunion "meeting houses" et n'utilisent pas ou plus le terme "Eglise".

 

Pascal Acker, message au groupe Yahoo des Unitariens francophones, le 12 mai 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Acker - dans le vocabulaire religieux
commenter cet article

commentaires