Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 13:26

suite des pages précédentes

 

Nous te louons car tu aimes « l’orphelin et l’opprimé et que tu écoutes le désir des humbles » (Ps 10, 17-18), car « dans ta main s’abandonne le misérable » (Ps 10, 14) ; « le malheureux qu’on dépouille, le pauvre qui gémit » (Ps 12, 6), « Le pauvre qui appelle et le petit qui est sans l’aide, ou le faible » (Ps 72, 12-13), ou encore « l’indigent » (Ps 82, 4), « La veuve et l’étranger » (Ps 94, 6). « Tu exaltes le cadet » (Ps 89, 20), « Tu te tournes vers la prière du spolié » (Ps 102, 18) et « écoutes le soupir du captif » (Ps 102, 21). « Tu fais habiter les affamés dans une ville nouvelle après avoir changé le désert en nappe d’eau, une terre sèche en source d’eau » (Ps 107, 35-36). « Toi qui te tient à la droite du pauvre » (Ps 109, 30). « De la poussière il relève le faible, du fumier il retire le pauvre, pour l’asseoir avec les princes, avec les princes de son peuple. Il assied la stérile en sa maison, mère en ses fils heureuse » (Ps 113, 7-9). « Dieu défend les petits ; j’étais faible, il m’a sauvé » (Ps 116, 6). « Chétif que je suis et méprisé » (Ps 119, 141), Dieu m’aide ! « Je m’égare, brebis perdue : viens chercher ton serviteur » (Ps 119, 176). « A toute chair il donne le pain car éternel est son amour » (Ps 136, 25).

Nous te louons aussi pour « les roseaux sous les couverts desquels peut se cacher l’innocent » (Ps 10, 4), pour « les gîtes au désert qui sont des lieux d’asile » (Ps 55, 8).

 

Dieu_est_mon_rocher.jpg

 

Nous te louons car en toi nous avons notre point de repère
Nous te louons car tu es pour nous « rocher, roc, rempart, citadelle, corne de salut, et refuge très louable » (Ps 18, 3) (Ps 62, 7-8) (Ps 78, 35) (Ps 91, 2) (Ps 94, 22), comme « Jérusalem rebâtie en ses murailles » (Ps 51, 20), « Un roc hospitalier, une enceinte de rempart » (Ps 71, 3), « le roc de mon cœur » (Ps 73, 26), « Mon Rocher, en lui rien de faux » (Ps 92, 16). « Venez, crions de joie pour Dieu, acclamons le Rocher de notre salut ; allons devant lui en action de grâces, au son des musiques acclamons-le » (Ps 95, 1-2). Tu es aussi pour nous « un bouclier » (Ps 84, 12). « Toi mon abri, mon bouclier » (Ps 119, 114).

« Notre âme comme un oiseau s’est échappée du filet de l’oiseleur » (Ps 124, 7).

« C’est toi Dieu, ma lampe qui éclaire ma ténèbre » (Ps. 18, 29), « Toi le lumineux, le magnifique » (Ps 76, 5).


Nous te louons pour la sérénité retrouvée

Nous te louons pour nos sommeils sereins « Et moi, je me couche et m’endors, je m’éveille : Dieu est mon soutien » (Ps 3, 6) ; « En paix, je me couche, aussitôt je m’endors » (Ps 4, 9) : « Je bénis Dieu qui s’est fait mon conseil, et, les nuits, mes reins m’instruisent » (Ps 16, 7). « Quand je songe à toi sur ma couche, au long des veilles je médite sur toi » (Ps 63, 7). « Retourne, mon âme, à ton repos, car Dieu t’a fait du bien » (Ps 116, 7). « Je me rappelle dans la nuit ton nom, Dieu ! […] Je me lève à minuit, te rendant grâce […] » (Ps 119, 55 et 62). « Bénissez Dieu dans les nuits » (Ps 134, 2).

à suivre ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans actions de grâce
commenter cet article

commentaires