Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 13:27

message du pasteur, Mme Caroline Schrumpf. à la cérémonie en mémoire d’Hubert Tournès, le samedi 3 décembre 2011, au Temple protestant de Nantes

 
Hubert aimait les oliviers.


On parle souvent d’oliviers dans la Bible ; dans la Genèse lorsque la colombe revient après la grande inondation, tenant dans son bec une jeune pousse … et puis, il y a aussi ces quelques lignes du Psaume 52. En réfléchissant, j’ai trouvé que c’était une image qui représentait peut-être assez bien Hubert - même si cela fait seulement quelques mois que nous nous connaissions, que nous avions commencé à nous connaître …


Psaume 52, 10-11 – Moi, je me trouve chez Dieu comme un olivier florissant ; je me fie pour toujours à la bonté de Dieu. Je te louerai sans fin pour tout ce que tu as fait. O Dieu, c’est sur toi que je compte en présence de tes fidèles, car tu es bon.


van_gogh_oliviers.gifUn olivier est un arbre singulier, souvent sec et noueux, on pourrait dire tourmenté. Ses branches ont des sinuosités étonnantes, comme si l’arbre avait cherché, maturé pendant longtemps son chemin en explorant des voies diverses, comme si l’arbre n’avait voulu en faire qu’à son idée, sans se préoccuper de la main de l’homme. Un arbre résistant, persévérant, fidèle, un arbre bienveillant aussi par ses récoltes abondantes et son fruit nourrissant.

 

champ d'oliviers vu par Vincent Van Gogh

 

Le chemin de vie d’Hubert témoigne de ce qu’il était « un esprit libre », libre d’inventer sa vie hors des sentiers qui semblaient tout tracés, libre d’explorer des voies nouvelles, libre de porter un fruit riche et inédit, comme il l’a fait en particulier dans sa vie professionnelle à Bruxelles, puis en Algérie, puis de retour à Paris. Dans cette liberté, il empruntait souvent des chemins de traverse.


La richesse de sa vie, c’est aussi vous qui êtes là aujourd’hui, ses enfants, ses petits enfants. Une part de ce que vous êtes vient de lui. Une part de ce qu’il est vit à jamais en vous.


J’ai cherché dans le Nouveau Testament les histoires d’olivier, mais Jésus n’en parle pas. Il s’énerve contre le figuier ; il fait descendre Zachée du sycomore, il évoque le moutardier et sa graine minuscule, la vigne et le travail nécessaire du vigneron …. Mais rien sur l’olivier . Pourtant, au dernier soir de sa vie, dans les derniers moments de lutte, dans la nuit du doute et de la souffrance, Jésus trouve abri dans le jardin des oliviers.


L’olivier, c’est aussi l’image de la bonté de Dieu, comme le dit le psaume. Ou plutôt l’image de celui qui vit enraciné dans la bonté de Dieu.

 

Les chrétiens unitariens, sur leur site, ont rendu hommage à Hubert Tournès, militant catholique, décédé le 24 novembre 2011 ( lien).

Partager cet article

Repost 0
Published by Caroline Schrumpf - dans PARVIS (France)
commenter cet article

commentaires