Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 15:57

Dimanche 11 novembre 2012, textes proposés par Clément Uwayisaba


Parole - Ps 145 (146), 5-6a, 6c-7ab, 8bc-9a, 9b-10
Heureux qui s'appuie sur le Dieu de Jacob, / qui met son espoir dans le Seigneur son Dieu,/ lui qui a fait le ciel et la terre. / Il garde à jamais sa fidélité, / il fait justice aux opprimés ; / aux affamés, il donne le pain. / Le Seigneur redresse les accablés, / le Seigneur aime les justes, / le Seigneur protège l'étranger. / Il soutient la veuve et l'orphelin, / D'âge en âge, le Seigneur régnera : / ton Dieu, ô Sion, pour toujours !

Partage - Au cours des premiers siècles de l’Eglise, le partage des biens avec les plus démunis était un devoir prioritaire pour les baptisés qui témoignaient par là de leur foi vivante par la charité. Les textes de ce dimanche sont sans doute l’occasion de réveiller en nous la conscience que le partage est une dimension essentielle de notre vie chrétienne parce qu’il atteste de la crédibilité de ce que nous confessons. Ce dernier point est très important. Notre générosité ne sera une vraie générosité que si elle émane de la générosité même de notre Dieu ; générosité de Jésus dont personne n’est exclu.

Prière - « Seigneur, nous nous sentons bien peu capables de générosité. Mais nous voulons prendre appui sur ta propre générosité qui a triomphé une fois pour toutes du péché. C’est elle que nous voulons avec l’assistance de ton Esprit de charité laisser transparaître en chacune de nos paroles, en chacun de nos actes. Alors tous pourront découvrir combien tu les aimes et combien ton amour les comble au-delà de tout ce qu’ils pourraient espérer ou même imaginer. »

 

partage traduit en italien par Giacomo Tessaro et mis en ligne sur le site de la Communione Unitaria Italiana (CUI), lien.

 

Dimanche 18 novembre 2012, textes proposés par Clément Uwayisaba

 

Parole  - 2 Jn 1, 4-9 -

Moi, l'Ancien, je m'adresse à toi, l'Eglise, reine choisie par Dieu. J'ai eu beaucoup de joie à trouver parmi tes enfants des hommes qui vivent dans la vérité selon le commandement que nous avons reçu du Père.
Et maintenant, reine, je t'adresse une demande. - Ce que je t'écris n'est pas un nouveau commandement, c'est celui que nous avions dès le début. - Je te le demande : aimons-nous les uns les autres. Et l'amour, c'est que nous vivions selon ses commandements ; et ce commandement, comme vous l'avez appris dès le début, c'est que vous viviez dans l'amour.
Beaucoup d'imposteurs se sont répandus dans le monde, eux qui ne professent pas la foi en Jésus Christ venu dans la chair : celui qui agit ainsi, c'est l'imposteur et l'Anti-Christ. Prenez garde à vous-mêmes, pour ne pas perdre le fruit de votre travail, mais recevoir intégralement votre salaire. Celui qui va de l'avant sans rester attaché à l'enseignement du Christ, celui-là se sépare de Dieu. Mais celui qui reste attaché à l'enseignement, celui-là trouve le Père et le Fils.
Partage - Les hommes mangent, boivent, procréent ; cultivent, font du commerce, construisent des maisons : rien de répréhensible dans ces activités indispensables pour la survie des individus et de l’espèce. Sauf qu’elles se déploient dans l’oubli de la finalité de cette existence, finalité qui va se manifester à l’improviste alors que plus personne n’y prêtait attention. Dieu avait averti de ce qui allait advenir « dans les jours de Noé ou de Loth », mais personne n’en avait tenu compte – sauf les deux personnages mentionnés. De même le Seigneur nous prévient des événements dramatiques qui auront lieu « le jour où Fils de l’homme se révèlera » ; mais nous vivons comme s’il n’avait rien dit, afin de ne pas avoir à nous convertir.
Psaume - Heureux les hommes intègres dans leurs voies, qui marchent suivant ta loi, Seigneur ! Heureux ceux qui gardent tes exigences, et te cherchent de tout cœur : poursuivant leur route dans la fidélité à ton enseignement.

 

traduit en italien par Giacomo Tessaro et mis en ligne sur le site de la Communione unitaria Italiana (CUI), lien.

 

Dimanche 25 novembre 2012, textes proposés par Clément Uwayisaba

 

Apocalypse 10, 8-11
Au cours d'une vision, la voix venant du ciel, que j'avais déjà entendue, me parla de nouveau ; elle me dit : « Va prendre le petit livre ouvert dans la main de l'ange qui se tient debout sur la mer et sur la terre. » Je m'avançai vers l'ange pour lui demander de me donner le petit livre. Il me dit : « Prends, et mange-le ; il remplira tes entrailles d'amertume, mais dans ta bouche il sera doux comme le miel. ». Je reçus le petit livre de la main de l'ange, et je le mangeai. Dans ma bouche il était doux comme le miel, mais, quand je l'eus avalé, il remplit mes entrailles d'amertume. Alors on me dit : « Il faut que tu reprennes ta mission de prophète ; tu parleras sur un grand nombre de peuples, de nations, de langues et de rois. »
Psaume 118 (119), 14-24, 72-103, 111-131
Je trouve dans la voie de tes exigences plus de joie que dans toutes les richesses. Je trouve mon plaisir en tes exigences : ce sont elles qui me conseillent. Mon bonheur, c'est la loi de ta bouche, plus qu'un monceau d'or ou d'argent. Qu'elle est douce à mon palais ta promesse : le miel a moins de saveur dans ma bouche ! Tes exigences resteront mon héritage, la joie de mon coeur. La bouche grande ouverte, j'aspire, assoiffé de tes volontés.

Nous serons en communion avec nos frères et soeurs étudiant(e)s qui sont en  période d’examens et nous penserons aussi à l’ensemble des unitariens partout dans le monde.

 

Traduit en italien par Giacomo Tessaro et publié sur le site de la Communione unitaria italiana (CUI), lien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Congrégation unitarienne du Rwanda - dans congrégation unitarienne du Rwanda
commenter cet article

commentaires