Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 00:00

Les Eglises sont, par définition, des communautés chrétiennes. C’est à préciser depuis que des non chrétiens se sont permis d’utiliser ce terme comme par exemple l’Eglise de scientologie pour tromper son monde. Les unitariens-universalistes Nord-américains utilisent le terme de congrégation ou de fraternité pour désigner leurs assemblées composites (qui ne sont donc plus exclusivement chrétiennes).

On écrit Eglise avec un " E " majuscule pour désigner la communauté locale ou bien l’ensemble confessionnel (l’Eglise catholique, les Eglises protestantes, l’Eglise unitarienne de Transylvanie, etc.), et avec un " e " minuscule pour désigner le lieu du culte.

Des Eglises unitariennes existent en Roumanie (l’Eglise unitarienne de Transylvanie fondée en 1568), en Hongrie (un doublon de la précédente par immigration et depuis que la Transylvanie a été réunie à la Roumanie en 1918 – ce qui fut entériné par le traité de Trianon de 1920), en Norvège, à Berlin, à Boston aux Etats-Unis (la King’s Chapel) – voir nos liens - et en Indes (pays kashi et région de Madras). Elles sont confessionnelles et mettent en avant un credo même si celui-ci est minimaliste (croyance en Dieu, adhésion à l’enseignement de Jésus, référence à la Bible). L’Eglise de Norvège est judaïsante et pratique le sabbat.

L’assemblée a la même étymologie puisque une Eglise est une " ecclésia ", à savoir une assemblée qui se réunit régulièrement et qui est capable de prendre des décisions communautaires. Les chrétiens unitariens français, burundais et congolais ont adopté ce terme plutôt que celui d'Eglise car, du fait de leur existence récente, ils n’ont pas de lieu de culte ni de ministre. Leur gestion n’est pas cléricale. En plus, une Eglise est supposée réunir plusieurs communautés.

Les chrétiens unitariens italiens, réunis depuis 2004 au sein de la Congregazione italiana cristiana unitariana (CICU) (voir liens) ont, quant à eux, opté pour le terme " congrégation " en espérant que leur communauté devienne une véritable Eglise avec un ministre du culte. En attendant d’en avoir un, ils ont pris attache avec le révérend Sandor Szilard de l’Eglise unitarienne de Transylvanie.

En France, la loi de 1905 qui s’applique aux congrégations religieuses exige qu’il y ait un culte régulier, réunissant au moins une vingtaine de personnes en un lieu donné.

L’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU), dans ses statuts (voir notre message du 6 décembre 2007), n’a pas de credo proprement dit, mais fait référence à Dieu Un et à l’enseignement du rabbi Yéshoua de Nazareth.

Le terme d’association a été utilisée par contre par les chrétiens unitariens d’Ulster (Ulster Christian Unitarian Association) et ceux de Grande-Bretagne (Unitarian Christian Association – UCA) qui, au sein de la General Assembly of Unitarian and Free Christian Churches, militent pour le maintien d’un unitarisme fidèle à ses origines chrétiennes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires