Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 20:13
Jusqu’au milieu du XIXème siècle aux Etats-Unis et jusqu’au milieu du XXème siècle en Europe, tous les unitariens étaient chrétiens. C’était donc un pléonasme que de préciser “ chrétiens unitariens ” ; par exemple, on ne dit pas chrétiens catholiques puisqu’on sait que les catholiques sont chrétiens par définition. Nos Eglises historiques se disent “ unitariennes ”, étant entendu d’ailleurs que l’usage veut qu’une Eglise soit chrétienne ! Mais l’unitarisme s’étant diversifié (élargissement aux monothéismes révélés, post-christianisme, théisme, unitarisme-universalisme), les unitariens qui sont restés chrétiens – en continuité avec leur histoire du XVIème siècle – sont bien obligés d’apporter la précision de leur christianisme.
 
Aujourd’hui, les chrétiens unitariens ont leur Eglise historique en Transylvanie (fondée en 1568), dédoublée au XXe en une Eglise unitarienne de Roumanie (80 000 habitants au recensement de la population totale en 1992) et Eglise unitarienne de Hongrie (environ 4 500 fidèles). Sont également chrétiennes la King’s Chapel à Boston, aux Etats-Unis, une importante communauté en pays kashi en Inde du Nord-Est (10 000 habitants), une Eglise en Norvège, une autre à Berlin ; et des associations “ chrétiennes unitariennes ” en Ulster, Angleterre, France, Italie, Burundi et Congo. Soit au total une mouvance dépassant les 100 000 personnes, sans compter les unitariens de sensibilité chrétiennes qui sont dans des congrégations devenues composites.
 
Les congrégations unitariennes de Grande-Bretagne pratiquent désormais un post-christianisme ouvert aux agnostiques et aux athées et on peut compter à peu près 61% de chrétiens dans leurs rangs, mais les effectifs ont baissé d’une façon drastique (1) ; aujourd’hui, il n’y aurait plus que 4 500 inscrits chrétiens et non chrétiens. Ce pourcentage ne serait que de 9% au sein des congrégations aux Etats-Unis, lesquelles ont, pour la plupart, adopté le modèle de l’unitarisme-universalisme, à la suite de leur fusion en 1961 avec l’Eglise universaliste.              
Jean-Claude Barbier
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans AFCU (présentation)
commenter cet article

commentaires