Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 19:37

communication de Pierre Ulhig, animateur du mouvement Quaker francophones indépendants, à la Semaine unitarienne de Nantes (1er-4 mai 2008).

Le quakerisme est semblable à beaucoup d’autres religions et groupes protestants avec une préférence pour les tendances libérales et évangéliques extrêmes. Il diffère fondamentalement par son insistance sur la révélation divine qui se révèle à chacun d’entre nous en fonction de notre passé, notre culture, mais aussi notre disposition d’esprit.

Notre mouvement est très ouvert aux textes fondateurs du christianisme. Notre tradition ne se limite pas à un ensemble de textes fermés ou canoniques mais bien à toute la littérature chrétienne des premières communautés sans exclusive. Notre préférence va vers la littérature syro-palestinienne. La Didachè comme l’évangile selon Thomas n’ont pas une valeur supérieure ou inférieure aux évangiles canoniques ou aux textes dits fondateurs d’autres communautés.

La tradition des Eglises protestantes libérales est une parmi d’autres. Cela explique la diversité des communautés quakers qui, en fonction de leur situation locale, de leur langue mais aussi de leur environnement, optent pour une forme particulière de culte. Il est évident qu’une communauté quaker vivant dans un environnement cultuel catholique aura tendance à s’approcher d’un culte différent d’une communauté en milieu protestant.

Ceux qui viennent du protestantisme ou du catholicisme sont déconcertés par notre foi toute intérieure, sans liturgie ou rituel. Nous comprenons nos frères et sœurs qui ont un grand besoin de vivre leur foi dans un culte communautaire.

L’expérience des Ecritures d’autorité est livrée dans n’importe quel texte ou dans n’importe quelle tradition. Les quakers font partie du mouvement historique d’Eglise de paix avec les Mennonites et des frères souvent sur le parvis de leur Eglise. Les quakers bouddhistes et musulmans commencent à établir le lien entre les formes historiquement chrétiennes et les nouvelles formes hybrides de foi.

Pour en savoir plus sur les quakers : Jeanne Henriette Louis, Les Quakers, aux éditions Brepols (Turnhout, Belgique) dans la collection Fils d’Abraham, 2005, 166 p.

voir "une prière quaker" sur le site des Actualités unitariennes, à la rubrique "louanges à Dieu"

Partager cet article

Repost 0

commentaires