Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

Jean-Claude Barbier, membre permanent du conseil d'administration de l'AFCU, adresse

Archives

19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 09:32
les universalistes


arc-en-ciel--voir-drapeaux-arc-en-ciel-.jpg L'arc-en-ciel après le déluge est signe biblique de la clémence du Dieu créateur. Dieu est bon, Dieu est Amour, l'enfer n'existe pas, nous rappellent les universalistes.


Prenant le contre pied de la prédestination calviniste, les universalistes, à partir de la fin du XVIII° siècle en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, affirment que Jésus-Christ a sauvé tout le monde et que Dieu, qui est Amour, acceptera tout un chacun dans son paradis – hormis quelques années de purgatoire pour les plus criminels. L’Eglise universaliste d’Amérique, dont la première Eglise locale est fondée en 1779, est donc chrétienne. Elle est libérale sans pour autant remettre en cause le dogme trinitaire comme le font les unitariens.


Elle développe des missions en Asie, aux Philippines et au Japon.


Au cours du XX° siècle les deux mouvances se rapprochent, marquées toutes deux par une ouverture aux non-chrétiens. Elles fusionnent en 1961 en donnant naissance à l’Unitarian Universalist Association (UUA) of Churches and Fellowship in North America (plus tard abrégé en of Congregations).


Sur l’unitarisme historique, voir sur le site de la Starr King (la faculté de théologie unitarienne-universaliste à Berkeley), la page qui lui est consacrée
http://www.online.sksm.edu/univ


Il n’existe donc plus, en principe, d’Eglises universalistes, celles-ci étant toutes devenues unitariennes-universalistes. Toutefois des " Conventions " sont maintenus (par exemple celles de l’Etat de New-York, du Massachusetts, etc.), des associations universalistes sont membres de l’UUA (L’Universalist Christian Association), voire même des Eglises qui maintiennent la dénomination - faisant en quelque sorte de la résistance ! - par exemple l’Universalist National Memorial Church, laquelle publie le bulletin " The Universalist Anchor "
http://www.universalist.org


les néo-universalistes ?


Méconnaissant cette histoire, certains se déclarent aujourd’hui " universalistes " dans le sens où ils vivent une spiritualité d’emblée universelle, sans plus passer par la voie chrétienne. Ils pourraient se dire unitariens-universalistes puisque c’est précisément l’orientation de cette mouvance. L’adoption de cet adjectif seul manifesterait-il donc une certaine réserve par rapport à l’unitarisme-universalisme ?


les universistes


Le mouvement " universiste " reprend un certain nombre de thèmes de l’unitarisme-universalisme. Il a été lancé par Ford Vox, en 2003, à Birmingham dans l’Etat d’Alabama aux Etats-Unis. Mais il est marqué par une vision d'emblée cosmique (interstellaire), alors que l’UUisme s’en tient surtout à l’unité de notre monde et à la protection de notre environnement, et surtout par un rationalisme anti-religieux, alors que l’UUisme, s’il va au-delà des corpus religieux particuliers, ne les critique en aucune façon et permet même leur expression.


L’agressivité de cette nouvelle mouvance la confine dans le sectarisme et les divisions internes et elle ne connaît pas l’essor qu’elle attendait à l’heure de la découverte de l’univers.
http://universist.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans le vocabulaire religieux
commenter cet article

commentaires